Contact médiumnique

Mis à jour : févr. 18

Régulièrement, je suis sollicité pour des contacts médiumniques, que j'effectue toujours avec plaisir et sérieux. Avec ce petit billet, je vais tenter d'éclaircir certains points et répondre, je l’espère, à quelques-unes de vos questions, les plus régulièrement posées. Un petit zoom sur le contact médiumnique de manière à vous orienter au mieux, sur les possibilités que ce genre d'expérience peut vous offrir. Je vais en profiter pour mettre au clair, certains préjugés, qui inondent la toile, la "communication médiumnique" étant devenue plus que tendance avec son lot d'abus. Bien aidée par le média et internet. Ou, quand, comment, pourquoi... C'est promis, comme toujours, ce sera sans langue de bois. Ces propos n'engagent que moi, fruits de quelques années de pratique.

Que pouvez-vous attendre d'une communication médiumnique avec votre défunt et pourquoi le faire ?

C'est un sujet important. Dans la majorité des cas, la personne qui souhaite un contact attend des réponses, souvent embarquée dans des sentiments douloureux, des questionnements, pressée (et c'est humain) de "savoir". D'être rassurée sur la vie là-haut. L'être vivant est pressé, jamais le défunt. Le temps est infondé pour lui. Le rôle du médium est de servir de canal mais surtout d'expliquer au demandeur, que sa requête ne peut se faire dans l'urgence. Ce n'est pas sur commande. Cela dépend de la situation, de ce que le défunt veut et peut donner. On ne fait jamais, j'écris bien jamais de communication "live" avec le consultant que ce soit au téléphone, en cabinet ou ailleurs. Un travail de connexion, d'énergies, de confiance est indispensable et cela peut prendre du temps. Cela fatigue. Un "tri" est souvent à faire pour que la retranscription soit lisible pour le demandeur. Bien sûr, le médium n'est pas là pour juger si vos questions sont pertinentes ou pas. Il est là pour les transmettre, au mieux, sachant que la connexion se veut ouverte quand elle est proposée au défunt. C'est parfois plus complexe qu'un simple jeu de questions-réponses. Il n'y a rien de mathématique. Cela se prépare en amont, dans un lieu propice et de manière pudique. Les réponses n'arrivent parfois (et c'est souvent le cas) pas tout en même temps. De là, l'invisible peut par les énergies, l'âme disponible, renvoyer au médium des réponses intéressantes, dans un échange parfois cacophonique de ressentis. Le demandeur peut donc recevoir des éléments retranscrit, par forcément des réponses listées. Le rôle du médium est encore une fois de faire le lien. De ne jamais forcer. Toujours de façon positive. Le but étant de faire du bien au vivant.

Quand effectuer le contact ? Le défunt peut-il refuser, ralentir ou reporter le contact ?

Il y a un temps à respecter. 3 mois après décès. C'est un au minimum. Parfois plus... Il arrive que le défunt n'accepte pas le "passage". C'est qu'il n'est pas, dans la majorité des cas, prêt à un échange. On peut parler de bas astral. Souvent associé (à tort) avec l'enfer. Il n'en est rien. C'est une antichambre. Le décès étant un parcours fait de plusieurs étapes, bien moins rapides que ce que le vivant peut croire. Quand le défunt n'est pas encore passé dans l'astral ou ne l'accepte pas, il est en attente. Pour diverses raisons possibles. Il y a toujours un temps à respecter après le décès pour que la bonne connexion s'installe, que l'âme s'exprime pleinement, que le défunt soit "installé". Je vous le synthétise, mais trouver là-haut, son plan de conscience n'est pas obligatoirement chose évidente. Le temps ne régit pas les choses, comme sur terre. Il en est ainsi. Il faut l'accepter.

Quels éléments avez-vous besoin pour un contact médiumnique et comment se déroule t-il ?

Pour un contact médiumnique, je demande toujours le prénom, la photo du défunt, ainsi que la date et heure de naissance et pour finir la raison, le lieu, et la date de décès. Il faudra ajouter à cela votre lien avec ce dernier, votre date de naissance ainsi que votre photo. Une liste de questions précises est à ajouter également, que je puisse utiliser vos mots dans le contact, c'est important. Pas de documents officiels. Photos personnelles uniquement. Si vous ressentez le besoin d'apporter un autre élément (papier, document, photo, écrits...), n'hésitez pas, cela reste à votre appréciation.

Une fois ces éléments réceptionnés, un premier rendez-vous téléphonique se fera. Nous échangerons sur vos motivations à créer ce contact. Je prendrais en compte vos questionnements et je procéderais seul à mon cabinet à ce contact. Je travaille avec une simple feuille de papier et l'oracle des anges en appui. Il faut savoir que cela ne se fait pas en une fois. Je compte parfois trois bonnes semaines pour vous faire le compte rendu, que je peux joindre en format MP3 ou par écrit.

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à prendre contact avec moi par email via la rubrique contact du site.







KARL STEPHANE

7, Rue Treilhard

75008 Paris

07 80 98 85 38

NEWSLETTER

voyance, voyance à Paris, voyant, voyance par téléphone, voyance en ligne, voyance par tchat, voyance par mail, voyance sérieuse, Karl Stephane, médium, médium à Paris, voyance France, voyance  Suisse, voyance Luxembourg, voyance Monaco, voyance Belgique